14 avril 2012

Inès

Inès

Encore une BD qui sent pas le poil à gratter : Inès de Loïc Dauvillier et Jérome D'aviau. Très dur, très fort, très troublant. On rentre dans le quotidien d'une famille en apparence normale : le mari, la femme et la petite fille. Mais c'est un quotidien fait de coups, de violences, le mari domine sa femme, autant par ses gestes que ses paroles. Et on devine la petite qui ressent tout ça, mais qui aime fort ses parents, a confiance en eux. La fin est terrible. Le dessin en noir et blanc, très sobre renforce la dureté du sujet.

Malheureusement, cette fiction ressemble sûrement à ce que vivent les femmes battues. Ce sentir dépendante, partir ou pas ? Ce qui nous semble évident vu de loin ne l'est pas pour elles. Ce livre va rester gravé en moi très longtemps.

Posté par tytaine à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Inès

Nouveau commentaire